{Critique} Level 26 : Dark Prophecy


Après la claque prise lors de la sortie du premier roman il était évident que j’allais me jeter sur le nouvel ouvrage écrit par Anthony E. Zuiker et Duane Swierczynski. Me l’étant fait offrir à Noël, c’est seulement ce week-end que j’ai commencé sa lecture car je voulais être réellement prêt pour le lire, et ce pour 2 raisons. Premièrement Level 26 est l’un des livres qui m’a le plus marqué de par l’horreur de certaines scènes, à tel point que j’avais conseillé à mon beau frère d’attendre avant de le lire, je ne vous dirais pas pourquoi sous peine de vous spoiler la fin du livre si vous ne l’avez pas lu (honte à vous). Deuxièmement la force de cette ouvrage, les petites scènes que l’ont pouvaient regarder sur internet toutes les 20 pages, et aussi une de ces principales faiblesses : il est frustrant de ne pas avoir d’accès internet pour les regarder. Le livre requiert donc d’être prédisposé pour le lire.

Je pense que je n’est pas été le seul à me faire cette dernière remarque, et que cela à du remonter aux oreilles de l’auteur. En effet il est maintenant possible d’accéder à ces scénettes directement depuis son mobile par l’intermédiaire d’un Flashcode à scanner. On accède directement à la vidéo et surprise : les sous-titres sont inclus avec les vidéos, parfait pour tous ceux qui ne maitrisent pas l’anglais à merveilles. Il est donc maintenant possible d’emporter son livre à la plage et pouvoir visionner les court métrages réalisés par le créateurs de la série Les Experts.

Suite directe du précédent volume, Dark Prophecy nous permet d’accompagner l’inspecteur Steve Dark qui se remet douloureusement de sa dernière enquête. Celle-ci l’avait poussé à affronter un psychopathe qui a tué toute sa famille. Alors qu’il essaye de se reconstruire une nouvelle affaire lui arrive dans les mains. Il devra choisir entre sa fille qui est resté chez ses grands parents depuis sa naissance et traquer ce nouveau criminel au risque de sombrer encore plus dans les ténèbres.

Avec son premier roman Anthony Zuiker avait frappé très fort, au niveau de l’histoire. Rarement j’avais lus un livre qui témoignait d’une telle violence dans la psychopathologie d’un tueur, violence c’est vraiment le mot à retenir. Dans ce nouveau livre l’auteur semble avoir bien freiné sur la violence, le résultat n’est pas spécialement mauvais; mais on suit les aventures d’une division spéciale censée traquer des criminels  dont les actions sont plus horribles que celles des pires criminels. Cependant le livre compense ce petit manque par un scénario extrêmement bien ficelé, Steve Dark est un personnage captivant, autant dans le premier livre l’ensemble des personnages revêtaient une certaine importance dans l’histoire, autant dans ce nouveau chapitre Steve Dark est l’unique personnage important de tout le livre. Une fois encore moi qui aime m’attacher à l’ensemble des personnages d’une saga j’ai fait un peu la moue. Il n’en reste que le livre est un délice, et pour preuve je l’ai lus en même pas 2 jours et j’ai même du l’emmener dans le bus car je voulais le finir à tout prix mais sans être à la bourre.

Je profite aussi de l’occasion pour parler des vidéos accompagnant le livre et disponible sur level26.com. Dans le premier volume celles-ci illustraient les actions du tueur ou du flic, renforçant ainsi l’implication du lecteur. Dans Dark Prophecy, ces courtes scènes nous permettent d’en apprendre beaucoup plus sur l’inspecteur Dark que sur les actions du tueur. L’occasion pour Anthony Zuiker d’économiser les précieuses pages nécessaires au ressenti par le lecteur des émotions, apportées par des images et de la musique. A noter aussi la qualité de ces vidéos Anthony Zuiker étant ‘Le’ monsieur des Experts il acquis un certain talent pour la réalisation et son excellence boulot parfait un livre très bien écris.

Daniel Buran incarne à merveille l'inspecteur Steve Dark

Après un premier coup d’essai fort impressionnant le duo Anthony Zuiker et Duane Swierczynski prouvent qu’ils sont des écrivains talentueux. Leur concept de le livre interactif marche toujours à merveille et le fait de pouvoir maintenant consulter les vidéos en situation de mobilité, retire la contrainte de la lecture devant son ordinateur. Cependant certains éléments qui m’ont plus dans le premier livre ont été un peu mis en retrait dans Dark Prophecy, à espérer que les choses changent (en bien) à nouveau pour le prochain volume et les choses seront parfaites. Mais la copie est plus que correcte et c’est donc avec beaucoup d’impatience que j’attend de connaitre le prochain tueur auquel sera confronté l’inspecteur Steve Dark.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s