Caen

{Coup de gueule} Mes déboires avec Adrexo


Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle catégorie sur le blog, les coups de gueules. Par moment, il y a des choses qui se passent dans l’actu autour de moi ou plus éloigné, et par moment j’ai envie de dire : « Merde ! ». Vous les retrouverez donc dans cette nouvelle catégorie. Pour inaugurer cette catégorie je vais pousser ma gueulante contre la société Adrexo et particulièrement l’agence de Caen.

Adrexo c’est, je n’ai pas les preuves de ce que j’avance, un service de livraison low-cost qui embauche des livreurs utilisant leur voiture perso. Ces livreurs sont libres d’organiser leurs tournées comme bon leur semble, une fois qu’ils ont récupéré les colis dans le dépôt. Ceci induit que le délai, entre l’arrivé du colis à l’agence régionale et l’arrivé dans votre boite aux lettres, peut atteindre 5 jours.

Or depuis quelques temps, Amazon et la Fnac ont basculé leur service de livraison de Collisimo vers les services d’Adrexo. C’est compréhensible quand on réfléchi à la quantité de colis qu’ils expédient chaque jours; une économie fut elle de moins d’un euro multipliée par le nombre de colis journaliers représente au bout de l’année un gain non négligeable.Et ce processus ne me dérange pas en soi si le service était au niveau de ce que propose Collissimo.

(suite…)

BMVR : Compte rendu de la conférence du 9/11


Mardi 9 novembre s’est tenue une conférence de présentation de la futur bibliothèque municipale à vocation régionale (BMVR), qui devrait ouvrir aux horizons 2015. Et qui de mieux que le co-designer du projet, Clément Blanchet, pour nous présenter son oeuvre. J’y étais et voici ce que j’en ai pensé.

Suite à un retard de train de Clément Blanchet, l’adjoint chargé de la culture et des sports s’est chargé de chauffer une salle plutôt bien remplie, preuve que le sujet intéresse les habitants de Caen. Il est revenu sur l’actuelle bibliothèque construite au début des années 70, qui présente de nombreuses lacunes aujourd’hui, comme les questions de normes, ou d’evolutivité de celle-ci. C’est pour ces raisons qu’il a été choisi de construire une nouvelle bibliothèque. Ensuite l’architecte est enfin arrivé  et la conférence a pu se déroulé classiquement. (suite…)